+ -

L'international algérien Houssam Ghouar a parlé des critiques qui lui ont été adressées suite à son choix de rejoindre les "verts" et suite à son entrée en jeu à la 78ème minute de jeu face à Nante, pour le compte de la 27ème journée de la "Ligue 1".
Dans une interview qu'il a accordée à l'émission Téléfoot diffiusée sur TF1, Ghouar a dit: " je suis prêt à affronter les critiques, que je comprends aussi, c'est mon choix et je suis prêt à la confrontation".
"l'été dernier j'étais en Algérie et durant les vaccances j'avais le sentiment que le président de la fédération algérienne de football et le coach Djamel Belmadi m'ont offert une seconde chance", a-t-il ajouté.
Et d'enchainer: " Mes déclarations d'avoir regretté de jouer pour la France ont été malinterprétées. Tout ce que je voulais dire c'est que je regrettais de ne pas avoir choisi l'Algérie dès le début et ma décision de jouer pour l'Algérie n'est pas contre la France".
" C'est loin d'être le cas, j'ai été formé ici et je suis français et j'ai joué avec de grands noms", a t il déclaré.
Pour répondre à ceux qui l'accusent d'être opportuniste en optant pour l'Algérie, Ghouar a expliqué: " je crois que c'est un manque de respect pour mon pays. Il existe plusieurs joueurs exceptionels en Algérie, comme il existe plusieurs joueurs africains quijouent dans les différents championnats du monde, tels que Ryad Mahrez, Mohamed Salah et Sadio Mané".
" Mon choix de l'Algérie dépasse le cadre sportif. Ce n'est pas seulement pour moi mais pour plusieurs joueurs aussi. enfin de compte, je suis très heureux", a-t- il ajouté.
"à 24 ans, mon objectif est de bien récupérer sur le plan physique afin de bien terminer la saison avec mon équipe. Il ne reste que trois moios, j'ai confiance et j'espère donner le meilleur avec mon club", a-t-il conclu.